Développement de l'Accorderie - MRC de Mékinac

Détails du projet

Portée :
Locale
Territoire :
Mékinac
Enjeu :
Autres enjeux
Financement :
Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS)
Fonds de développement du territoire (FDT)

Organisme promoteur

Accorderie de Shawinigan

Contribution du FQIS

49 822 $

Coût total de l'initiative

161 014 $

Description

Une Accorderie a pour mission de lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale contribuant ainsi à créer du lien social, à améliorer les conditions de vie des membres les AccordeurEs en utilisant l'échange de services et l'éducation par la coopération. Depuis 2016, l’Accorderie de Shawinigan tente de desservir le territoire de Mékinac, ce qui s’avère difficile faute de moyens. Il y a eu une rencontre avec l’organisme SOS Mékinac pour la présentation du concept d’une accorderie. L’idée fût bien accueillie. Déjà des partenariats sont réalisés avec le CJE, la CDC et le Centre des femmes.

Le projet vise a dégagé la directrice de l’Accorderie de Shawinigan à raison de 14 h semaines pour développer les services et une ressource sur le territoire de Mékinac pour un autre 14 h afin d’appuyer les activités de recrutement des membres et de la vie associative. Les retombées anticipées démontrent bien les impacts dans tel projet dans la communauté à savoir : les personnes en situation de pauvreté auront accès à des services qui n’auraient eu accès autrement, la mise en valeur des forces et habiletés des personnes, la valorisation, le sentiment d’appartenance, la réalisation de soi, le sentiment d’accomplissement et d’utilité, la mixité, le resserrement des liens, la stimulation de l’entraide au sein de la communauté.

Bonification

L’Accorderie de Mékinac connait un succès depuis sa mise en place en 2020. Cet élan lui permet de se développer. L’augmentation de son membership démontre l’engouement du concept de l’accorderie localement. Portée par cet enthousiasme, avec la réalité terrain, l’organisation met en place un projet pilote visant à apporter une contribution significative au maintien à domicile des personnes ainées en perte d’autonomie qui s’avère être une solution adaptée à la communauté.

Pour ce faire, l’ajout de deux actions à la planification initiale aide la réalisation de ce projet pilote. D’abord le développement des outils promotionnels personnalisés qui favorise la prise en charge des membres, suscite la participation citoyenne et crée des liens d’appartenance à l’Accorderie. Ensuite, est prévue la création de partenariats avec les acteurs du milieu en vue d’organiser une journée colloque sur le vieillissement avec le regard du maintien des ainé.es dans le milieu de vie. Leur permettre de demeurer à leur domicile, c’est : le faire avec des bonnes pratiques, trouver des alternatives positives au vieillissement et encourager leur participation sociale. Une initiative à l’image de la mission de l’Accorderie qui se base sur le développement de réseau, le partage d’habiletés, compétences et connaissances comme monnaie d’échange sociale, juste et équitable. C’est une mobilisation solidaire et une concertation emphatique de tout un réseau d’entraide pour contrer l’isolement social, la pauvreté et pour améliorer la résilience collective.

Liens incontournables

Page Facebook

Article Le Nouvelliste - 18 novembre 2020

Article L'Hebdo de Mékinac - 18 novembre 2020

Article La Gazette de la Mauricie - 2 décembre 2020

Article AMECQ - 8 décembre 2020